L'argument de la socialisation

L'ultime argument du parent qui a des idées préconçues en faveur de la crèche, c'est l'argument de la socialisation.
La crèche socialiserait mieux les enfants que l'accueil chez une assistante maternelle.

Curieuse idée qui donne à croire que la socialisation ne pourrait se faire qu'au sein d'un grand groupe et de façon horizontale, entre pairs.

Au contraire, le petit groupe permet une médiatisation des relations entre enfants qui les soutient dans l'approche de l'autre et la mise en relation, ce de façon confiante et apaisée.  Les échanges de bons procédés, voie vers l'apprentissage du respect mutuel et de l'urbanité, sont favorisés par le petit groupe.

De plus, souvent les enfants accueillis par une assistante maternelle n'ont pas le même âge alors qu'en crèche les groupes sont plus souvent d'âge homogène.
Hors le regroupement des enfants selon l'âge a démontré ses limites et les bienfaits de l'approche éducative multi-âge ne sont plus à démontrer : les enfants apprennent mieux des autres enfants àun peu plus petits ou un peu plus grands que des adultes. Ils partagent en effet une zone commune de leur développement, dite zone proximale de développement de Vigostsky.
Les plus petits expérimentent en cherchant à imiter les plus grands, les enfants apprennent à être moins en compétition et plus en coopération du fait que la concurrence inter-âge est moins forte, les enfants sont moins agressifs et prennent soin des plus petits, les enfants comprennent mieux les notions de temps et d'évolution, ils se sentent plus valorisés dans le fait de grandir.


Enfin la socialisation n'est pas que le fait d'être en contact avec des pairs du même âge ou presque.
La socialisation doit se faire tant sur un axe vertical qu'horizontal.

Chez l'assistante maternelle, outre la relation aux autres enfants accueillis, les enfants apprendront à se socialiser au contact des membres adultes ou des enfants de la famille de l'assistante maternelle, au contact des visiteurs ou des personnes rencontrées lors de sorties extérieures.

Quant au fratries, elles sont plus respectées en accueil chez une assistante maternelle qu'en accueil collectif.

Finalement, la diversité du milieu relationnel dans le cas de l'accueil chez une assistante maternelle est bien plus propice à la socialisation que ce qui est dit et que dans beaucoup de crèches.