Magali

Je suis tombée en amour de ce metier

Je suis assistante maternelle agréée depuis 1993.

Parallèlement, je suis conseillère syndicale nationale CFDT pour la branche assistants maternels et assistantes maternelles salariés du particulier employeur ainsi qu'élue à la CCPD de l'Hérault (commission consultative paritaire départementale), commission qui rend un avis auprès du président du Conseil Général sur les cas de retraits d'agrément d'assistantes maternelles. 
Etant pour le non cumul des mandats y compris dans le temps et pour le renouvellement syndical, à l'issu de mes mandats, je ne postulerais pas à nouveau à ces fonctions.

Avant d’être assistante maternelle, j’ai auparavant exercé d’autres métiers, dans le social et le paramédical, qui m’ont enrichi intellectuellement et émotionnellement et qui ont contribué à faire de moi la personne et l’assistante maternelle que je suis.
Ainsi j'ai une expérience du travail en colonie de vacances et en institut médico-pédagogique, en crèche et à l'hôpital, en maternité et auprès d'enfants malades. 

Je suis devenue assistante maternelle par un aléa de la vie, en pensant que cela serait provisoire : 
Je suis tombée en amour de ce metier et je n’ai plus eu envie de faire autre chose.
J'aime mon travail, je le trouve passionnant.
C’est un métier intense parfois fatiguant mais je m’amuse beaucoup et accompagner les enfants dans leurs premiers pas dans la vie est source de surprises et d’apprentissages permanents, d’émerveillements et de gratifications.
Bien que j’aie aimé ce que j’ai fait avant, je suis faite pour ce métier là et je m’y trouve à ma place.
"Choisissez et faites un métier qui vous passionne et vous n’aurez plus jamais l’impression de travailler"
J’ai eu cette chance de trouver ce qui me passionne et de pouvoir le faire.

Je me vis dans mon travail comme une personne ressource, une personne transitionnelle, qui accompagne les enfants dans leur éveil et leur développement et qui, en coopération avec leurs parents, aide les enfants à bien grandir avec plaisir et bonheur, respect de soi et assurance.
Je ne suis là qu'un temps dans la vie des enfants, main dans la main avec leurs parents, pour aider les enfants à se construire des racines et des ailes.
Ensuite, je passe le relais à d'autres qui accompagneront à leurs tours les parents et les enfants dans la suite de cette aventure qu'est la vie.

Je ne suis pas l’assistante maternelle idéale et je suis loin d’être une Mary Popins.
Cependant, je pense avoir les qualités, les compétences, l’expérience, bref les savoirs-être et les savoir-faire pour être une assistante maternelle "suffisament bonne", chaleureuse, structurante, à la fois maternante et éducatrice.

Après toutes ces années à être assistante maternelle, ce métier m’émerveille toujours et fais mon bonheur, y compris quand de la balle ou de l’ivraie se mêlent au bon grain, parfois, car la vie est aussi faite de difficultés. 
Mais j’ai une grande facilité à communiquer, dépasser les difficultés pour en faire une force, une leçon de vie voire une chose positive et j'ai aussi et surtout une grande facilité à saisir le bonheur.

Et le bonheur, c’est contagieux….