Mathilde

Etre assistante maternelle est une belle histoire de famille

Assistante maternelle agrée depuis 2011, je suis aussi titulaire du CAP Petite Enfance.

J'ai exercé auparavant comme ASEM en école maternelle et j'ai une expérience du travail en jardin d'enfants et comme garde d'enfant au domicile des parents. J'ai aussi travaillé dans un domaine qui n'a rien à voir avec la petite enfance, dans un magasin-atelier d'informatique.
Après avoir expérimenté plusieurs champs de la branche de la petite enfance, j'ai choisi de devenir assistante maternelle et j’ai voulu trouver une forme d’accueil alliant les bienfaits de l’accueil familial et de l’accueil collectif, c’est pourquoi j’ai décidé de travailler avec une autre assistante maternelle. 

Pour ce faire, il me fallait trouver une collègue de confiance et avec qui je partage suffisamment de valeurs de vie et de valeurs éducatives. Cela tombait bien j’avais une telle collègue à mes côtés, ma mère, et j'ai su trouver les arguments pour la convaincre à réaliser ce projet commun.
Après un temps de réflexion et de mise à l'épreuve, nous avons décidé de travailler ensemble et le bilan de cette aventure est très satisfaisant.

Par mes qualités de patience, de tendresse, d'autorité discrète mais efficace, de passion et de gaieté, je crois pouvoir exprimer la stabilité, l'entrain et la bonne humeur nécessaire à l'encadrement, au soin et à l'éveil du petit enfant. 
Douée d’empathie, je sais aussi être à l’écoute tant des enfants que des parents
Je sais prendre des initiatives et suis capable de réagir en situation critique ou d’urgence. 
Mon sens du service et de la discrétion me font apprécier des personnes avec lesquelles je collabore.

Je suis "tombée dans la marmite du métier" depuis mon enfance puisque ma mère est assistante maternelle depuis que j'ai 6 ans.
Pour autant, j'ai pris le temps d'expérimenter d'autres choses, d'autres jobs.

Mais finalement, être assistante maternelle est une belle histoire de famille que j'ai envie de perpétuer...